Bandeau

NOUVEAU ! Kinésiologie : Principes niveau 1, un module pour débuter la kinésiologie sur le chemin de l'Onto-Kinésiologie. Du 22 au 25 février 2018 N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations

KINESIO et CHEVAUX

L'Onto-Kinésiologie appliquée aux chevaux
J’ai vécu durant près de 7 ans l’aventure Zingaro avec Bartabas de 1987 à 1993. À mon arrivée, j’aimais déjà les chevaux et j’ai eu l’occasion de les côtoyer durant toutes ces années. J’ai commencé, comme il se doit, par curer les box, pour finir à cheval dans le spectacle "Opéra équestre". 
Loin de moi l’idée de revendiquer le titre de cavalier, entouré que j’étais par des centaures émérites, parmi lesquels Jocelyn et Pascal Petot pour ne citer qu’eux. Malgré tout, leur contact a été pour moi une source d’apprentissage et d’enrichissement inestimable. 
Lorsque j’ai quitté la troupe pour voguer vers d’autres horizons, j’ai rêvé pendant un temps de posséder un cheval mais n’ayant pas la possibilité de lui offrir des conditions de vie décentes, l’idée s’est peu à peu éloignée. 
Puis j’ai rencontré la kinésiologie, ma nouvelle passion, mon nouveau dada. Mon autre rêve était d’aller en Mongolie pour y (re)trouver un espace vierge, royaume des chevaux. La vie m’a offert de le réaliser en juin 2006. 
Aujourd’hui, j’ applique sur les chevaux les techniques d’onto-kinésiologie et cela m’a permis d’établir avec eux de nouvelles relation. À ma grande surprise, j’ai découvert un niveau de communication insoupçonné, autant des animaux entre eux que vers les humains. Ces relations complexes apparaissent alors comme autant de sources de déséquilibres structurels, énergétiques, émotionnels ou psychologiques. L’ostéopathie et la kinésiologie, par leurs chemins propres, mettent en évidence les mêmes causes de troubles, à des niveaux différents. Elles proposent ensuite des techniques de rééquilibration complémentaires. Il en ressort l’importance d’une certaine prise de conscience chez les propriétaires. 
Ma pratique de la kinésiologie avec mes congénères humains m’a montré à quel point nous pouvons considérer que nos enfants sont nos thérapeutes. Par leurs comportements et leurs déséquilibres, ils viennent nous montrer nos faiblesses et nos points sensibles. Bien souvent, lorsque les parents ont compris et réglé ce que leurs enfants leurs renvoient, ces derniers évoluent de façon spectaculaire. Selon moi, il en va de même entre les animaux et leurs propriétaires. 
Mon vœu serait que chacun en prenne conscience et choisisse d’aller voir ce qui, en lui, participe de la difficulté de son cheval, qu’il s’agisse d’un déséquilibre structurel que l’ostéopathie pourrait rééquilibrer ou bien d’un déséquilibre énergétique, mental, émotionnel ou relationnel, champ d’action de la kinésiologie. 
Ce travail en est à ses balbutiements, mais il est riche de promesses. L’aventure continue !
Ils ont des choses à nous dire !
Quelques images en cliquant ici ! 

Aucun commentaire: